juil. 6, 2015

Une étude de Nestlé corrobore les effets du potassium sur la santé du cœur

Une étude de Nestlé semble indiquer qu'une augmentation de l'apport alimentaire en potassium en vue d'atteindre la valeur recommandée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), soit au moins 3,51 grammes par jour, pourrait aider à réduire la tension artérielle chez les personnes qui ne prennent pas de médicament contre l'hypertension et qu'il pourrait s'agir d'un moyen économique de retarder l'apparition de l'hypertension ou d'en atténuer la gravité (en anglais uniquement).

Dans la nouvelle étude publiée dans la revue Journal of hypertension (en anglais uniquement) les scientifiques du Centre de recherche Nestlé (CRN) à Lausanne, en Suisse, ont examiné 15 études existantes sur les effets d'un apport supplémentaire en potassium chez les personnes ayant une tension artérielle normale ou élevée qui ne prennent aucun médicament pour ce problème.

Les chercheurs croient que leur étude est la première à avoir examiné systématiquement si les personnes qui ne prennent aucun médicament pour traiter l'hypertension pourraient tirer des bienfaits d'un apport alimentaire accru en potassium; ils concluent que ce pourrait être le cas chez les personnes atteintes d'hypertension qui réduisent également leur apport en sodium (sel).

On peut augmenter son apport en potassium en consommant plus de fruits, de légumes, de légumineuses et de noix, et l'ajout de potassium à des aliments sans égard à leur teneur en sodium pourrait également être efficace.