Nestlé fait des progrès en ce qui concerne l'accès aux postes de responsabilité pour les femmes dans la chaîne d'approvisionnement du cacao

21 janvier 2015

Femme cultivant le cacao

Le travail de Nestlé visant à responsabiliser les femmes dans la chaîne d'approvisionnement du cacao en Côte d'Ivoire a commencé en 2013 et, en collaboration avec nos partenaires, nous réalisons de grands progrès.

Par exemple, au cours des derniers mois, nous avons donné de la formation sur l'égalité entre les sexes dans quatre coopératives de cacao en vue de permettre aux femmes d'accéder à davantage de postes, comme ceux de responsable des cultivateurs et de chef de pépinière. Maintenant, les coopératives ont également élaboré leurs propres plans d'action pour améliorer les conditions de travail des femmes dans la chaîne d'approvisionnement du cacao.

Les nouvelles mesures se reflètent dans un nouveau rapport d'étape que Nestlé a publié concernant son plan d'action visant à améliorer la vie des femmes qui travaillent dans sa chaîne d'approvisionnement en cacao, en Côte d'Ivoire. Ce plan d'action s'inscrit dans le cadre du programme Nestlé Cocoa Plan  Nestlé Cocoa Plan lancé en 2013, en Côte d’Ivoire, pour améliorer la vie des cultivateurs du cacao et la qualité de leurs récoltes, ainsi que pour lutter contre la faible productivité et le travail des enfants.

Le plan d'action a été mis à jour en août 2014, à la suite de l'évaluation de la chaîne d'approvisionnement en cacao de Nestlé effectuée par la Fair Labor Association (FLA) en Côte d'Ivoire.

Grâce aux autres mesures prises récemment, le nombre de femmes qui dirigent et supervisent les pépinières de plantules a augmenté, passant de 3 à 23 %. Au total, Nestlé exploite 32 pépinières de plantules.

Le rapport d'étape de Nestlé tient compte des mesures adoptées par l'entreprise entre les mois d'août 2014 et de janvier 2015. Le rapport traite des plans de Nestlé pour 2015 en s'appuyant sur trois principaux piliers d'action: la promotion de l'offre de chances égales, l'écoute des femmes et l'augmentation de leur revenu.

Même si les Ivoiriennes jouent un certain nombre de rôles directs et indirects dans la production du cacao, leurs fonctions sont rarement reconnues. Il revient aux hommes de percevoir le paiement du cacao, et le salaire d'une femme dépend souvent de sa relation avec un homme.

Par conséquent, la remise en question des perceptions concernant les emplois des femmes dans la chaîne d'approvisionnement du cacao constitue une dimension importante du travail continu de Nestlé et de ses partenaires. Nestlé prévoit appliquer son plan d'action relatif aux femmes cultivant le cacao au Ghana au milieu de 2016.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez télécharger le rapport d'étape (PDF, 2 Mo). (en anglais seulement)

 Lisez l'article de Bloomberg sur le travail de Nestlé auprès des femmes cultivant le cacao en Côte d'Ivoire.  (en anglais seulement)