Nestlé établit des mesures à prendre contre le recours au travail des enfants en réponse au rapport de la Fair Labor Association concernant la chaîne d'approvisionnement en cacao de la Société

28 juin 2012
Farmers Renforcement du Plan Cacao de Nestlé: Lancement de nouvelles initiatives en réponse au rapport de la FLA.

Nestlé et ses partenaires solliciteront la participation des communautés en Côte d'Ivoire afin de prévenir le recours au travail des enfants dans les régions productrices de cacao, notamment en sensibilisant les gens et en les formant à cerner les enfants à risque, ainsi qu'à intervenir en cas de situation problématique.

L'initiative fait partie d'un plan d'action mis en oeuvre par Nestlé en réponse à un rapport concernant la chaîne d'approvisionnement en cacao de la Société en Afrique occidentale et rédigé par la Fair Labor Association (FLA).

Cette initiative est fondée sur des efforts actuellement déployés visant à former une chaîne d'approvisionnement en cacao davantage axée sur la durabilité, soit le Plan Cacao de Nestlé.

«Le recours au travail des enfants dans la chaîne d'approvisionnement du cacao va à l'encontre de toutes nos convictions. Tel que le souligne le rapport de la FLA, aucune entreprise qui s'approvisionne en cacao en Côte d'Ivoire ne peut offrir la certitude d'être prémunie contre une telle situation, mais nous pouvons dire que l'élimination du recours au travail des enfants constitue une priorité pour notre Société», dit José Lopez, vice-président exécutif de l'exploitation chez Nestlé.

Conclusions de la FLA

La FLA a conclu qu'avec quelques ajustements et améliorations, le Plan Cacao de Nestlé pouvait devenir un programme de développement bien équilibré.

Toujours selon le rapport des experts de la FLA, le Plan, ainsi que d'autres initiatives auxquelles participe Nestlé, met en place les fondements nécessaires à un effort mieux concerté et à des retombées plus marquées.

Ces experts ont établi que le travail des enfants constitue une réalité dans les plantations de cacao en Côte d'Ivoire, réalité qui trouve ses racines dans la combinaison de certains facteurs, notamment la pauvreté et la situation socioéconomique des cultivateurs et de leur famille.

Le rapport mentionne que pour éliminer le problème, une stratégie efficace doit d'abord et avant tout s'attaquer aux attitudes et aux perceptions des intervenants dans la chaîne d'approvisionnement en cacao, ainsi que des communautés au sein desquelles ils vivent.

Bien que Nestlé ne possède ou n'exploite aucune plantation en Côte d'Ivoire, elle est tout de même bien positionnée pour changer de manière positive la vie des cultivateurs de la chaîne d'approvisionnement en cacao, selon la FLA, notamment en raison de la relation profitable qu'elle entretient avec ses fournisseurs et du volume de fèves de cacao que cette relation lui procure.

Prise de mesures

La FLA a formulé 11 recommandations à l'endroit de Nestlé, laquelle accorde son plein aval à chacune d'elles et prend des mesures à leur égard, dans certains cas, en collaboration avec ses partenaires. Nestlé est résolue à éliminer le recours au travail des enfants dans sa chaîne d'approvisionnement en cacao. Les mesures nécessaires à cette fin sont priorisées, notamment en ce qui a trait aux améliorations apportées au code des fournisseurs de la Société.

Nestlé est résolue à éliminer le recours au travail des enfants dans sa chaîne d'approvisionnement en cacao.

Les mesures nécessaires à cette fin sont priorisées, notamment en ce qui a trait aux améliorations apportées au code des fournisseurs de la Société.

Nestlé demande à ses fournisseurs en Côte d'Ivoire de veiller à ce que les cultivateurs qui produisent du cacao pour la Société aient une bonne connaissance des exigences de ce code.

La Société travaillera plus que jamais en étroite relation avec ses fournisseurs, ses partenaires du domaine de la certification et d'autres organismes afin d'obtenir l'assurance que les intervenants dans la chaîne d'approvisionnement en cacao reçoivent une meilleure formation sur la nature du problème du recours au travail des enfants et sur la façon de régler ce problème.

Surveillance et prévention

Nestlé croit que les efforts déployés avec les communautés locales pour mettre en oeuvre une surveillance assidue et un plan de correction des lacunes lui permettront d'obtenir les meilleurs résultats dans sa quête visant à améliorer les conditions de travail.

La direction de la Société en Côte d'Ivoire supervisera les nouvelles initiatives contre le travail des enfants et coordonnera les efforts en ce sens avec ses partenaires, ses fournisseurs et les autorités.

Nestlé travaillera de concert avec sa partenaire, la fondation International Cocoa Initiative, qui travaille auprès de l'industrie du cacao, de la société civile et des syndicats, afin de mettre en oeuvre le nouveau plan de surveillance et de correction des lacunes.

L'initiative sera lancée à titre de projet pilote dans 40 communautés, desservies par deux coopératives de producteurs de cacao, au cours de la récolte de cacao de cette année.

Le Plan vise à augmenter à 30 le nombre de nouvelles coopératives d'ici 2016, touchant ainsi environ 600 communautés.

La FLA évaluera le succès de ce modèle de surveillance et de prévention du recours au travail des enfants au cours des trois prochaines années.

Renforcer et étendre la portée du Plan Cacao de Nestlé

Nestlé accueille fièrement les conclusions de la FLA. En effet, celles-ci viennent confirmer que son « Plan Cacao » a jeté les bases qui lui permettront de renforcer et de redoubler les efforts en vue d'atteindre l'objectif qu'elle s'est fixé d'éliminer le recours au travail des enfants dans les chaînes d'approvisionnement en cacao.

Le Plan Cacao de Nestlé vise à aider les cultivateurs à rentabiliser leurs plantations, à éliminer le recours au travail des enfants sur ces plantations et à assurer un approvisionnement durable en cacao. Le Plan est conçu pour créer de la valeur non seulement dans toute la chaîne d'approvisionnement, et plus particulièrement pour les cultivateurs et leur famille, mais également pour les actionnaires de la Société. Nestlé nomme cette approche la Création de valeur partagée.

Le Plan est conçu pour créer de la valeur non seulement dans toute la chaîne d'approvisionnement, et plus particulièrement pour les cultivateurs et leur famille, mais également pour les actionnaires de la Société. Nestlé nomme cette approche la Création de valeur partagée.

La Société croit que l'amélioration et le déploiement du « Plan Cacao de Nestlé » aideront à assurer à Nestlé un approvisionnement durable en cacao en provenance de la Côte d'Ivoire.

Nestlé s'est engagée à obtenir 10 % de son approvisionnement mondial en cacao cette année des cultivateurs visés par le Plan Cacao de Nestlé.

La Société prévoit augmenter ce résultat à 15 % en 2013.

Faire une différence

Plus de 6 000 cultivateurs de cacao en Côte d'Ivoire ont reçu une formation en 2012 dans le cadre du Plan.

Plus de 800 000 plants de cacao de meilleure qualité ont été distribués à ces cultivateurs.

D'ici 2015, Nestlé entend former 24 000 autres cultivateurs dans ce pays, en plus de distribuer 3 millions de nouvelles plantules.

En mars, la Société a ouvert la première école qu'elle a construite pour une coopérative du Plan Cacao de Nestlé.

Au cours des quatre prochaines années, Nestlé et sa partenaire, la World Cocoa Foundation, prévoient construire ou rénover 40 écoles pour d'autres communautés dans le besoin.

Mises à jour régulières

Dans son plan d'action, Nestlé établit d'autres mesures qui seront nécessaires dans les années à venir. Ainsi, la Société et la FLA publieront des mises à jour annuelles sur la progression des initiatives.

Nestlé s'est engagée à faire preuve de transparence tout au long de ce processus.

Elle est la première entreprise de l'industrie alimentaire à joindre la FLA, une initiative à but non lucratif et multi-intervenants qui travaille conjointement avec d'importantes entreprises à l'amélioration des conditions de travail dans leurs chaînes d'approvisionnement.

Nestlé s'est engagée à travailler à long terme avec la FLA pour trouver une solution aux problèmes soulevés dans le rapport de cette dernière.

Le plan d'action actuel n'est que la première étape d'un long processus.

La complexité que représente le problème du recours au travail des enfants dans la chaîne d'approvisionnement en cacao est telle qu'il faudra plusieurs années avant de régler le problème.

Certification

Nestlé travaille conjointement avec ses partenaires, UTZ Certified et Fairtrade, pour certifier que le cacao produit par les coopératives du Plan Cacao de Nestlé compte parmi les efforts visant à promouvoir la durabilité et à régler les problèmes liés à la main-d'oeuvre.

Nestlé continuera à travailler avec ses partenaires du domaine de la certification pour renforcer le rôle de la certification dans l'élimination du recours au travail des enfants.

Comme le recommandait le rapport de la FLA, la Société travaillera également avec ses fournisseurs à trouver de nouvelles façons de réduire le risque de recours au travail des enfants dans les plantations qui ne sont toujours pas touchées par le Plan Cacao de Nestlé.

Travailler de concert avec le gouvernement

La Société partage le point de vue de la FLA, mentionné dans le rapport de celle-ci, et selon lequel une entreprise à elle seule ne peut régler les problèmes en matière de normes du travail dans l'industrie du cacao en Côte d'Ivoire.

La participation du gouvernement et d'autres intervenants est essentielle.

Pour cette raison, Nestlé approuve pleinement le plan d'action national du gouvernement ivoirien contre le trafic des enfants, l'exploitation infantile et le travail des enfants.

«Nous saluons cette initiative du gouvernement ivoirien, dit José Lopez. Notre approche est entièrement harmonisée à cette initiative, et nous sommes impatients de collaborer avec les membres du gouvernement pour atteindre nos objectifs communs.»

Information connexe:
Fair Labor Association
Plan Cacao de Nestlé
International Cocoa Initiative
Création de valeur partagée
World Cocoa Foundation
UTZ Certified
Fairtrade
Photos on Flickr

Pour en savoir davantage à ce sujet:
Nestlé devient la première entreprise alimentaire à s’associer avec la Fair Labor Association (en anglais seulement)
Starting work with the Fair Labor Association (en anglais seuelment)

Media enquiries
Tel: +41 21 924 2200
Email: Nestlé Corporate Media Relations