Nestlé présente un plan d’action pour mettre fin à la déforestation et restaurer les forêts dans la chaîne d’approvisionnement du cacao 

Retourner à la liste des communiqués

TORONTO, ON

,
5 mars 2019

Nestlé a présenté aujourd’hui un plan d’action pour aider à mettre fin à la déforestation et restaurer les forêts dans sa chaîne d’approvisionnement du cacao en Côte d’Ivoire et au Ghana. Ce plan s’inscrit dans l’engagement de l’entreprise à soutenir l’Initiative cacao et forêts, un nouveau partenariat public-privé rassemblant les gouvernements de la Côte d’Ivoire et du Ghana avec l’industrie du cacao et du chocolat. Nestlé a également divulgué aujourd’hui ses fournisseurs de cacao pour une plus grande transparence.

L’engagement de Nestlé à garantir d’ici 2020 des denrées alimentaires n’ayant engendré aucune déforestation est ferme. L’entreprise renforce la transparence et la traçabilité au sein de sa chaîne d’approvisionnement, et a déjà recours à un ensemble d’outils, notamment la certification, la cartographie de la chaîne d’approvisionnement et l’imagerie par satellite. Le plan d’action « Cacao et forêts » de Nestlé, de même que la divulgation des fournisseurs de cacao de Nestlé au Ghana et en Côte d’Ivoire, contribueront à l’atteinte plus rapide de son objectif, à savoir l’arrêt de la déforestation.

Alexander von Maillot, responsable de l’unité stratégique Confiserie à Nestlé S.A., a déclaré : « Le cacao cultivé illégalement dans des zones protégées n’a pas sa place dans notre chaîne d’approvisionnement. Nous œuvrons à mettre fin à la déforestation et à la destruction d’autres habitats naturels au sein de nos chaînes d’approvisionnement de denrées agricoles, dont le cacao. S’attaquer au problème de la déforestation dans le domaine du cacao est complexe, et relève d’une responsabilité partagée. Nous nous réjouissons de l’Initiative cacao et forêts, qui rassemble tous les acteurs concernés, et nous sommes déterminés à contribuer à un secteur du cacao durable, qui allie harmonieusement la protection de l’environnement et le développement social et économique des cultivateurs de cacao et des pays producteurs. »

Le plan d’action « Cacao et forêts » de Nestlé se concentre sur trois axes : la protection et la restauration des forêts; la durabilité de la production du cacao et des revenus des cultivateurs; la participation communautaire et l’inclusion sociale. Il définit un ensemble d’activités que l’entreprise mettra en œuvre au cours des quatre prochaines années, en s’appuyant sur les membres des coopératives du Plan Cacao Nestlé en Côte d’Ivoire et au Ghana. Le Plan Cacao Nestlé vise à améliorer la qualité de vie des cultivateurs de cacao ainsi que la qualité de leurs produits.

Voici les principales activités relevant du plan d’action « Cacao et forêts » de Nestlé:

  • Cartographie de l’ensemble des 87 000 exploitations qui s’inscrivent dans le Plan Cacao Nestlé, et renforcement des systèmes de traçabilité des fèves de cacao pour 2019;
  • Pour les cultivateurs de cacao qui agissent dans des zones protégées, mise en œuvre d’ici 2020 d’un processus d’exclusion de la chaîne d’approvisionnement de Nestlé;
  • Sensibilisation, d’ici 2022, de 38 000 cultivateurs à l’application des règlementations forestières en vigueur dans les deux pays, ainsi qu’à l’importance de protéger les forêts;
  • Distribution et plantation de 2,8 millions d’arbres d’ombrage d’ici 2022; Conduite d’ici 2022 de deux projets pilotes d’agroforesterie, pour l’intégration intelligente d’arbres dans les systèmes d’exploitation agricoles;
  • Formation de 70 000 cultivateurs aux bonnes pratiques agricoles, notamment à l’utilisation d’une technologie de pointe et de méthodes agricoles visant à accroître la productivité (plus de cacao sur moins de terres);
  • Promotion de l’inclusion financière d’au moins 8 700 cultivateurs en soutenant la création d’associations villageoises d’épargne et de crédit d’ici 2022; Distribution de 5 000 fourneaux de cuisine plus efficaces d’ici 2021 pour réduire la pression sur les forêts et améliorer la santé des communautés.

Nestlé continuera à renforcer son plan d’action « Cacao et forêts » au cours de l’année 2019, car les deux gouvernements doivent établir des cartes de délimitation des forêts, réviser les politiques et règlements sur l’utilisation des terres, et diffuser les données relatives à l’utilisation des forêts et des terres.

Nestlé adaptera également le plan en tenant compte des conclusions de ces projets pilotes. L’entreprise organisera un certain nombre de consultations avec les collectivités productrices de cacao afin de garantir leur participation active à la mise en œuvre de ce plan d’action.