Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

L'histoire de Nestlé

Les premières années

Notre histoire commence en 1866, lorsque l'entreprise Anglo-Swiss Condensed Milk Company inaugure en Suisse la première usine de lait concentré d'Europe. En 1867, Henri Nestlé met au point un aliment novateur pour nourrissons, et en 1905, l'entreprise qu'il a fondée fusionne avec Anglo-Swiss. Elle deviendra plus tard le groupe Nestlé tel que nous le connaissons aujourd'hui. Au cours de cette période, la croissance des villes tout comme le chemin de fer et les navires à vapeur entraînent une réduction du coût des denrées alimentaires, ce qui a pour effet de stimuler le commerce des biens de consommation à l'échelle internationale.


1866

Deux Américains, les frères Charles et George Page, contribuent à l'établissement de l'entreprise Anglo-Swiss Condensed Milk Company. Profitant d'un approvisionnement considérable de lait frais en Suisse, ils mettent sur pied la première usine de lait concentré à Cham. Ils commencent à commercialiser ce lait sous la marque Milkmaid dans les villes industrielles européennes, en tant que produit salubre et de longue durée de conservation, parfait pour remplacer le lait frais.


1867

Le fondateur de Nestlé, le pharmacien Henri Nestlé, d'origine allemande, lance sur le marché sa farine lactée (une farine avec ajout de lait) à Vevey, en Suisse. Cette farine, composée de lait de vache, de farine de blé et de sucre, est destinée aux nourrissons qui ne peuvent pas être nourris au sein, et vise à réduire les taux de mortalité infantile élevés. C'est environ à la même époque qu'apparaît le logo, désormais célèbre, qui représente un nid.


1875

Henri Nestlé vend son entreprise et son usine de Vevey à trois hommes d'affaires. Ces derniers embauchent des chimistes et des travailleurs qualifiés afin d'augmenter la production et les ventes.


1878

Nestlé et Anglo-Swiss commercialisent leur version du produit de leur concurrent: lait concentré et céréales pour nourrissons. Les deux entreprises se livrent alors à une concurrence féroce. Toutes deux augmentent leurs ventes et leur production à l'étranger.


1882-1902

En 1882, Anglo-Swiss étend ses activités aux États-Unis, mais le décès du George Page vient contrecarrer les plans de l'entreprise. En 1902, elle vend son exploitation américaine, ce qui permet de préparer le terrain pour une fusion prochaine avec Nestlé.


1904

Nestlé fait ses premières armes dans le marché du chocolat, lorsqu'elle prend en charge les exportations de Peter Kohler. À partir de 1875, Henri Nestlé joue lui-même un rôle important dans le développement du lait au chocolat en fournissant du lait concentré à son voisin de Vevey, Daniel Peter, qui est le premier à commercialiser ce produit dans les années 1880.

La Belle Époque

En 1905, Nestlé & Anglo-Swiss, à la tête de plus de 20 usines, commence à utiliser des filiales à l'étranger pour établir un réseau de ventes englobant l'Afrique, l'Asie, l'Amérique latine et l'Australie. À la veille de la Première Guerre mondiale, l'entreprise profite d'une période de prospérité que l'histoire retiendra comme la Belle Époque, et s'impose sur le marché international en tant qu'entreprise laitière.


1905

Nestlé et Anglo Swiss fusionnent pour créer la société Nestlé & Anglo-Swiss Milk Company. L'entreprise possède deux sièges sociaux, l'un à Vevey, l'autre à Cham. Un troisième sera créé à Londres pour accroître les exportations laitières. Au fil des ans, l'entreprise étend sa gamme de produits pour y inclure le lait concentré non sucré et le lait stérilisé.

Survivre en temps de guerre

Le déclenchement de la guerre en 1914 entraîne une augmentation de la demande de lait concentré et de chocolat, mais la pénurie de matières premières et les limites imposées au commerce transfrontalier entravent la production de Nestlé & Anglo-Swiss. Afin de résoudre ce problème, l'entreprise fait l'acquisition d'installations de transformation aux États-Unis et en Australie. À la fin de la guerre, elle comptera plus de 40 usines.


1914

La guerre éclate en Europe et perturbe la production de l'entreprise, mais les hostilités stimulent également la demande de produits Nestlé. D'importants contrats gouvernementaux sont signés.


1915

Le lait concentré se conserve sur une longue durée et il se transporte aisément, ce qui en fait un produit apprécié auprès de forces armées. L'armée britannique décidera en 1915 d'inclure du lait en boîte Nestlé dans les rations d'urgence de ses soldats.


1916

Nestlé Anglo-Swiss fait l'acquisition de l'entreprise laitière norvégienne Egron, qui détient le brevet d'un processus de séchage par atomisation pour la production de lait en poudre, un nouveau produit que l'entreprise met sur le marché.


1917-1918

En raison de la pénurie de lait en Suisse, Nestlé & Anglo-Swiss doit offrir un approvisionnement en lait frais pour venir en aide aux populations des villes. Afin de répondre à la demande de lait concentré des pays en guerre, l'entreprise acquiert des raffineries aux États-Unis et signe des ententes d'approvisionnement avec des entreprises australiennes, qu'elle achètera par la suite.

Crise et occasions

Une fois la guerre terminée, la demande militaire de lait en boîte connaît une baisse et provoque une crise majeure pour Nestlé & Anglo-Swiss en 1921. L'entreprise se relève, mais elle est de nouveau ébranlée lors du krach boursier de Wall Street de 1929, qui réduit le pouvoir d'achat des consommateurs. Cette période présente toutefois des avantages: la gestion est confiée à des professionnels, la recherche est centralisée et de nouveaux produits comme le café Nescafé font leur entrée sur le marché.


1921-1922

En 1921, la chute des prix et les stocks élevés entraînent une première, et unique, perte financière pour Nestlé Anglo-Swiss. Le banquier Louis Dapples se joint à l'entreprise à titre de gestionnaire de crise, et c'est lui qui prônera l'embauche de gestionnaires professionnels. L'administration est centralisée et la recherche est regroupée dans un laboratoire à Vevey, en Suisse.


1929

Nestlé Anglo-Swiss fait l'acquisition de la plus importante entreprise de chocolat, Peter-Cailler-Kohler. Cette dernière est née en 1819, alors François Louis Cailler crée Cailler, l'une des premières marques de chocolat au pays. Le chocolat fait désormais partie intégrante des activités de Nestlé & Anglo-Swiss.


1934

La boisson au chocolat et au malt Milo est lancée en Australie et son succès est tel qu'elle sera ensuite exportée vers d'autres marchés. L'entreprise continue de mettre au point de nouveaux aliments pour bébés et nourrissons entre les deux guerres. En 1934, elle lance Pelargon, un lait entier en poudre pour bébés, enrichi de bactéries lactiques pour accroître sa digestibilité.


1936

Le marché concurrentiel du chocolat en Suisse incite Nestlé-Peter-Cailler-Kohler à innover en offrant Galak, un chocolat blanc, et l'année suivante Rayon, un chocolat au miel avec des bulles. Dans les années 1930, les vitamines sont considérées comme un argument de vente important dans le domaine des produits santé; Nestlé lance donc Nestrovit, un supplément vitaminique, en 1936.


1938

Nescafé, un «extrait de pur café en poudre» qui conserve l'arôme naturel du café, mais que l'on prépare en ajoutant simplement de l'eau, est lancé sur le marché. Le produit est une invention de Max Morgenthaler, qui y travaille depuis 1929, après que le gouvernement brésilien a demandé à Nestlé & Anglo-Swiss de trouver un débouché pour ses énormes surplus de café.

 

Surmonter la crise

Le déclenchement de la Deuxième Guerre mondiale en 1939 touche presque tous les marchés, mais Nestlé & Anglo-Swiss poursuit ses activités malgré des conditions difficiles et approvisionne les civils ainsi que les forces armées. En 1947, l'entreprise ajoute les soupes et les assaisonnements Maggi à sa gamme de produits et prend le nom de Nestlé Alimentana.


1939

La crainte que les forces de l'Axe puissent occuper la Suisse pousse Nestlé & Anglo-Swiss à transférer certains gestionnaires dans un nouveau bureau à Stamford, aux États-Unis. Ce bureau servira de second siège social durant la guerre. En raison des combats, Nestlé ne peut plus exporter de lait à partir de l'Europe; l'entreprise approvisionne donc l'Afrique et l'Asie depuis les États-Unis et l'Australie tout en élargissant sa production en Amérique latine.


1942-1945

Les ventes de Nescafé diminuent d'abord en raison de la guerre, mais reprennent alors que les hostilités se poursuivent: après l'entrée en guerre des États-Unis, la marque gagne rapidement en popularité auprès des forces américaines. À la fin de la guerre, le matériel humanitaire de CARE envoyé au Japon et en Europe comprend du Nescafé. Nestea est lancé au début des années 1940.


1947

Nestlé Anglo-Swiss fusionne avec l'entreprise suisse Alimentana qui produit les soupes, les assaisonnements et les bouillons Maggi, et prend alors le nom de Nestlé Alimentana. L'histoire d'Alimentana remonte à 1884, lorsque Julius Maggi met au point une soupe déshydratée riche en protéines pour lutter contre la malnutrition.

Faciliter encore plus la vie au consommateur

La période d'après-guerre est marquée par une prospérité croissante et la population de l'Europe et des États-Unis investit dans des appareils qui simplifient la vie, comme les réfrigérateurs et les congélateurs. On se tourne également vers des aliments pratiques, ce qu'offrira Nestlé Alimentana avec de nouveaux produits comme Nesquik et les aliments préparés Maggi.


1948

Nestlé Alimentana lance aux États-Unis un thé soluble Nestea, fabriqué avec la même méthode utilisée pour produire Nescafé, qui peut se boire chaud ou froid. La poudre chocolatée Nesquik, qui se dissout facilement dans du lait froid, fait également son entrée sur le marché américain, et connaît un immense succès.


1954

Les céréales pour bébés Nestlé sont offertes depuis 1948 en tant que produit en poudre, mais elles sont désormais proposées sous le nom de Cerelac. D'abord vendus comme un cube de bouillon, les assaisonnements Fondor de Maggi sont commercialisés sous forme de poudre. Ces assaisonnements présentés dans un contenant pratique saupoudreur peuvent désormais être utilisés à table comme en cuisine.


1957

Les raviolis en conserve sont lancés sous la marque Maggi. Le grand succès que connaît ce produit incite Nestlé à commercialiser davantage d'aliments préparés en conserve, qui deviendront un nouveau segment en croissance.

Des aliments surgelés aux produits pharmaceutiques

Grâce à ses acquisitions, Nestlé cible de nouveaux secteurs à croissance rapide comme les aliments surgelés, et élargit ses activités dans ses secteurs traditionnels comme le lait, le café et les aliments en conserve. Au cours des années 1970, l'entreprise étend ses activités aux produits pharmaceutiques et cosmétiques. C'est aussi à ce moment qu'elle s'attire la critique de groupes d'activistes qui affirment que le marketing des aliments pour nourrissons est contraire à l'éthique. Nestlé sera plus tard l'une des premières entreprises à respecter le Code de l'OMS pour les substituts du lait maternel, et ce, dans toutes ses activités.


1960

Le nombre croissant de ménages qui achètent des réfrigérateurs entraîne une hausse de la demande de crème glacée. Nestlé acquiert le producteur allemand Jopa et le fabricant français Heudebert-Gervais pour tirer parti de cette croissance; en 1962, l'entreprise ajoute aussi la marque suisse Frisco à ses acquisitions. Nestlé achète également l'entreprise britannique d'aliments en conserve Crosse & Blackwell.


1962

Nestlé acquiert Findus du fabricant suédois Marabou, et étend l'offre de cette marque d'aliments surgelés aux marchés internationaux. Findus est l'une des premières entreprises à vendre des aliments surgelés en Europe, et ce dès 1945.


1968

Les produits laitiers réfrigérés sont plus en plus répandus; Nestlé achète le producteur français de yogourt Chambourcy. Au début des années 1970, ce dernier lance la gamme de yogourt Sveltesse, un produit qui s'adresse aux consommateurs soucieux de leur santé et de leur poids.


1969

Nestlé se lance dans le marché des eaux minérales par l'acquisition d'une participation dans Vittel, une marque française d'eau embouteillée.


1973

Désireuse de renforcer sa gamme de produits surgelés et d'aliments en conserve sur les marchés anglo-saxons, Nestlé prend le contrôle de l'entreprise d'aliments surgelés Stouffer Corporation et achète le producteur d'aliments en conserve Libby, McNeill & Libby en 1976.


1974

Pour la première fois, Nestlé diversifie sa gamme de produits au-delà des aliments et des boissons en devenant un partenaire minoritaire dans l'entreprise de cosmétiques internationale L’Oréal.


1977

Rebaptisée Nestlé S.A., l'entreprise poursuit sa stratégie de diversification avec l'achat des Laboratoires Alcon, un fabricant américain de produits pharmaceutiques et ophtalmiques. En raison de la baisse du taux d'allaitement maternel, des groupes d'activistes remettent en question les stratégies de marketing de l'industrie alimentaire pour nourrissons, dont Nestlé fait partie. En 1977, ces mêmes groupes appellent au boycott des produits Nestlé.

Objectif: nutrition, santé et bien-être

Après plusieurs années de croissance, Nestlé se départit de ses marques non rentables et favorise celles qui vont plaire à des consommateurs de plus en plus soucieux de leur santé, ce qui s'inscrit dans le cadre de la nouvelle mission axée sur la nutrition, la santé et le bien-être. L'entreprise prend de l'essor aux États-Unis, en Europe de l'Est et en Asie, et vise à s'imposer comme chef de file mondial dans le marché de l'eau, de la crème glacée et de la nourriture pour animaux.


1981

Les repas surgelés Stouffer's, Cuisine Minceur sont lancés dans le marché de la nourriture faible en gras et en calories. La marque enregistre des ventes impressionnantes. Nestlé et L’Oréal créent la coentreprise Gaderma, spécialisée en dermatologie. L'Assemblée mondiale de la Santé adopte le code de l'OMS en matière de substituts du lait maternel. Nestlé est l'une des premières entreprises à élaborer et à mettre en oeuvre des politiques en fonction de ce code.


1985

Nestlé achète la Carnation Company, une entreprise américaine, au prix de 3 G$ US. Ce faisant, elle ajoute les marques Carnation et Coffee-mate à sa gamme de produits. Elle fait également son entrée dans le marché de la nourriture pour animaux en acquérant la marque Friskies.


1986

L'histoire de Nespresso débute avec une simple idée: permettre à quiconque de préparer une tasse de café parfaite, comme un vrai barista.


1988

Nestlé achète l'entreprise britannique de confiserie Rowntree Mackintosh et ajoute les marques Kit Kat, After Eight et Smarties à sa gamme de produits. Elle acquiert également le groupe Buitoni-Perugina, une entreprise italienne de pâtes, de sauces et de confiseries.


1991

Nestlé fonde une coentreprise avec General Mills, Cereal Partners Worldwide, afin de produire et d'offrir des céréales pour le déjeuner à l'échelle mondiale. L'entreprise crée également une coentreprise avec The Coca-Cola Company, Beverage Partners Worldwide, dans le but de fabriquer et de commercialiser des marques dont Nestea.


1992

Nestlé se positionne sur le marché des eaux minérales avec l'acquisition en France du groupe Perrier. En 1993, Nestlé Sources Internationales est créée en tant qu'entité séparée. En 2002, elle sera rebaptisée Nestlé Waters.


1997

Le nouveau chef de la direction, Peter Brabeck-Letmathe, voit un potentiel de croissance dans la nutrition personnalisée. À l'orée du nouveau millénaire, il positionne Nesté comme étant le chef de file en nutrition, santé et bien-être.


1998

Nestlé acquiert le groupe italien San Pellegrino, une entreprise qui commercialise des eaux minérales. L'eau Nestlé Pure Life est lancée dans les pays en développement garantissant ainsi l'accès à de l'eau potable propre et saine. Aquarel fait son entrée sur le marché européen deux ans plus tard.


2000

La Sustainable Agriculture Initiative Nestlé (l'initiative Nestlé pour une agriculture durable) est déployée afin de promouvoir la collaboration avec les agriculteurs locaux. Cette initiative vise à améliorer leur niveau de vie et à assurer un approvisionnement durable.


2001

Nestlé achète l'entreprise américaine de nourriture pour animaux Ralston Purina et la fusionne avec la marque Friskies de Nestlé Soins des animaux familiers, et crée un nouveau chef de file sur le marché, Nestlé Purina Soins des animaux familiers.


2002

Après l'expansion de la division Crème glacée dans les années 1990, Nestlé acquiert les droits de licence du producteur de crème glacée haut de gamme Häagen-Dazs, aux États-Unis et au Canada, et achète Mövenpick et Dreyer’s Grand Ice Cream en 2003. Nestlé se porte acquéreur également de l'entreprise d'aliments surgelés Chef America au prix de 2,6 G$ US.

Création de valeur partagée

Nestlé définit pour la première fois son approche commerciale Création de valeur partagée et lance son Nestlé Cocoa Plan et Nescafé Plan dans le but de créer davantage de chaînes d'approvisionnement durable pour le cacao et le café. Tout en consolidant sa position dans les segments traditionnels, les préparations pour nourrissons et les aliments surgelés, Nestlé se concentre davantage sur la nutrition médicale.


2006

Nestlé précise son approche commerciale Création de valeur partagée, qui prévoit que toute mesure prise doit créer de la valeur pour ses actionnaires, les collectivités où elle exerce ses activités et la société dans son ensemble. Nestlé achète l'entreprise de produits pour la gestion du poids Jenny Craig et le fabricant australien de céréales pour le déjeuner Uncle Tobys.


2007

L'intérêt croissant que porte Nestlé à la nutrition médicale l'incite à acquérir Novartis Nutrition médicale. Elle achète également le fabricant d'aliments pour bébé Gerber et l'entreprise suisse Sources Minérales Henniez.


2009

Le premier forum sur la Création de valeur partagée, qui se déroule à New York, réunit des experts pour discuter des défis mondiaux dans le domaine de la nutrition, de l'eau et du développement rural, et du rôle que peuvent jouer les entreprises pour aider à relever de tels défis. Le forum devient un événement annuel. En 2009, Nestlé crée Nestlé Professional, une division consacrée aux services alimentaires.


2010

Nestlé acquiert la gamme de pizzas surgelées Kraft. Le Nestlé Cocoa Plan et le Nescafé Plan sont lancés pour créer des chaînes d'approvisionnement durable pour le cacao et le café, pour rehausser les conditions sociales dans les collectivités agricoles et assurer leur rentabilité.


2011

Le Nestlé Institute of Health Sciences et Nestlé Health Science sont créés dans le but de favoriser la recherche pour la mise au point de produits nutritionnels fondés sur des éléments scientifiques visant à prévenir et à traiter les problèmes de santé chroniques. Nestlé devient la première entreprise alimentaire à collaborer avec la Fair Labor Association (FLA) dans la lutte contre le recours au travail des enfants dans la chaîne d'approvisionnement en cacao.


2012

Nestlé acquiert Wyeth Nutrition, anciennement Pfizer Nutrition, pour 11,9 G$ US et consolide ainsi sa position dans le domaine de la nutrition infantile.


2013

Nestlé Health Science achète l'entreprise américaine Pamlab, et qui se spécialise dans la nutrition médicale pour les patients qui souffrent de problèmes de santé incluant le trouble cognitif léger et la dépression. Le groupe Nestlé vend l'entreprise Jenny Craig, spécialiste des produits pour la gestion du poids. La vente touche les activités de Jenny Craig en Amérique du Nord et en Océanie.


2014

La création de Nestlé Skin Health permet à Nestlé de prendre le plein contrôle de la coentreprise de produits dermatologiques Galderma, créée avec L’Oréal en 1981. Les deux entreprises mettent également fin à leur coentreprise de compléments nutritionnels cosmétiques, Innéov, qu'elles avaient lancée en 2002. Galderma acquiert ensuite certains des actifs d'Innéov.


2015

Nestlé lance Cailler, la marque de chocolat suisse la plus ancienne, et fait ainsi son entrée dans le marché international du chocolat de très haut de gamme. Nestlé vend sa filiale française de produits surgelés Davigel.