Aperçu: Mesures prises pour améliorer la durabilité dans nos processus de conception de produits

21 février 2013

Anne Roulin bloguePar Anne Roulin

La méthode de conception d'un produit ou d'un service détermine son utilisation de ressources et peut aider à réduire les déchets au minimum tout au long de son cycle de vie.

En tant que responsable de la durabilité, Recherche et développement chez Nestlé, je reconnais à quel point une bonne conception peut influer sur la préservation de notre environnement naturel.

Nous sommes la plus grande entreprise de produits de consommation courante du monde, et une part considérable de notre contribution à la viabilité de l'environnement dépend de notre capacité à évaluer les conséquences associées à nos produits dès les premières étapes de leur conception ou de leur redéfinition.

 
Par conséquent, nos préoccupations doivent s'étendre bien au-delà de l'emballage d'un produit et de la manière dont il est éliminé. Il s'agit en fait d'examiner toutes les étapes, y compris la production agricole, l'approvisionnement, la transformation et la fabrication des ingrédients, ainsi que l'utilisation du produit par les consommateurs.

Des moyens plus rapides et économiques

L'évaluation du cycle de vie est la méthode la plus répandue pour réaliser ce type d'analyse approfondie. Toutefois, une telle démarche peut être coûteuse et le processus nécessite parfois plusieurs mois.
 
C'est pourquoi nous travaillons fort pour trouver des moyens plus rapides et économiques d'étudier les effets environnementaux beaucoup plus tôt dans le processus de conception.

Nous avons récemment franchi une étape importante grâce à la mise au point d'un nouvel outil Web nommé Ecodex, que nous commençons tout juste à mettre en oeuvre à l'échelle de notre entreprise mondiale.
 
Depuis 1990, nous nous efforçons constamment de réduire les effets de nos produits sur l'environnement. Or, grâce à ce nouvel outil, nous pourrons progresser encore davantage.
 

Des données complexes

Ecodex a été créé par nos propres experts en matière d'évaluation du cycle de vie, en partenariat avec une entreprise de technologies de l'information appelée Selerant.

Cet outil utilise des renseignements propres à l'industrie des produits alimentaires et des boissons pour fournir rapidement des données exactes permettant à nos équipes de conception de produits d'évaluer le rendement de multiples gammes de produits sur le plan du développement durable.
 
En outre, il présente des résultats complexes dans un format simple et convivial. Il n'est donc pas nécessaire d'être un expert en évaluation du cycle de vie pour l'utiliser.

Nous avons aidé Selerant à commercialiser Ecodex afin qu'il soit utilisé dans d'autres entreprises, car nous croyons que cet outil peut ajouter une valeur considérable à l'ensemble de notre industrie.
 

Une conception au service de la durabilité

Parallèlement à l'élaboration d'Ecodex, nous avons perfectionné la manière dont nous formons nos concepteurs de produits afin de les encourager à adopter une approche holistique à toutes les étapes de la chaîne de valeur.
 
Au cours des deux dernières années, nous avons établi et formé une collectivité mondiale de champions du développement durable au sein de notre réseau mondial de recherche et de développement. Son rôle consiste notamment à soutenir l'introduction et la mise en oeuvre d'Ecodex.
 
À l'avenir, nous continuerons à sensibiliser nos équipes qui participent aux divers stades de la conception des produits. Pour ce faire, nous tiendrons des séances axées sur le thème de la «conception au service du développement durable». Celles-ci seront dirigées par nos concepteurs et auront comme objectif d'aider les équipes à réfléchir aux principales possibilités qui se présentent dans notre chaîne de valeur pour réduire les répercussions sur l'environnement.
 
Ces séances donneront à nos concepteurs l'occasion de contribuer à la résolution de problèmes liés à des domaines qui ne touchent habituellement pas leur travail.
 
Nous avons déjà apporté des améliorations considérables à la performance environnementale d'un grand nombre de nos produits et systèmes prisés, tels que le Nescafé Dolce Gusto, et cette approche devrait nous permettre d'accélérer et de pousser plus loin nos progrès.
 
En établissant un lien entre nos concepteurs de produits et le processus d'évaluation du cycle de vie et en leur proposant d'excellents outils et une méthode de travail plus flexible, je crois qu'ils seront mieux en mesure de créer pour nos clients des produits encore plus efficaces et moins dommageables.