Une nouvelle étude révèle que les Canadiennes, peu importe leur âge, ont du retard quant à leurs connaissances prénatales

15 décembre 2014

mother and childVoici une nouvelle qui changera votre vie à jamais: un petit bébé est en route! Même lorsque la grossesse a été planifiée, plusieurs futurs parents sont surpris par la confirmation de la nouvelle. Qu’il s’agisse ou non de leur premier enfant, selon une nouvelle étude, les Canadiennes pourraient être mieux préparées.

Préparez-vous à la grossesse en prenant de l’acide folique

Dans le cadre du deuxième sondage annuel Materna de Nestlé sur la période prénatale, près du tiers des Canadiennes ont révélé que même lorsque leur grossesse était planifiée, elles ont été surprises d’apprendre qu’elles étaient enceintes1. Dans le cas des femmes âgées de 35 à 49 ans, près de la moitié des troisièmes grossesses n’étaient pas planifiées2,3.

En matière de grossesse, il est important d’être préparé, quel que soit son âge ou le nombre d’enfants qu’on a déjà. Par exemple, la prise d’acide folique avant la conception et au début de la grossesse peut aider à prévenir les malformations du tube neural4, telles que le spina-bifida, qui peuvent survenir au tout début de la grossesse5. Selon une étude, moins de 1 % des Canadiennes en âge de procréer tirent de leur alimentation la quantité d’acide folique recommandée pour prévenir les malformations du tube neural6.

Bien que la majorité des Canadiennes sachent que les femmes enceintes devraient prendre tous les jours des vitamines prénatales contenant de l’acide folique7, peu sont au courant8 du fait que les femmes devraient commencer à prendre de l’acide folique quotidiennement 12 semaines avant de devenir enceintes9. De plus, le nombre de femmes qui prennent des vitamines prénatales contenant de l’acide folique chute de 11 % entre la première et la troisième grossesses (ou les grossesses ultérieures)10.

Planifier sa grossesse à tout âge

Selon la Dre Daniela Carara, obstétricienne-gynécologue au Toronto’s Humber River Hospital, la prise de multivitamines prénatales contenant de l’acide folique est une habitude que les femmes se doivent de prendre.

«Selon qu’elles ont 20, 30 ou 40 ans, les femmes sont confrontées à différents problèmes de santé liés à la grossesse, mais elles ont toutes besoin d’acide folique, affirme la Dre Carara. L’absence de connaissances et la diminution de la prise d’acide folique sont préoccupantes parce qu’en général, la moitié des grossesses ne sont pas planifiées11 et que même lorsqu’elles le sont, les femmes n’apprennent souvent qu’elles sont enceintes qu’après le premier mois, quand ce n’est pas plus tard.»

 


[1] Sondage Materna de Nestlé 2014 sur la période précédant la conception, p. 17

[2] Sondage Materna de Nestlé 2014 sur la période précédant la conception, p. 13

[3] Sondage Materna de Nestlé 2014 sur la période précédant la conception, p. 15

[4] http://sogc.org/fr/publications/lacide-folique-pour-la-preconception-et-la-grossesse/. Consulté le 4 nov. 2014, p. 2

[5] http://www.nlm.nih.gov/medlineplus/neuraltubedefects.html. Consulté le 4 nov. 2014, p. 1

[6] http://ajcn.nutrition.org/content/92/4/818.full.pdf. Consulté le 12 nov. 2014

[7] Sondage Materna de Nestlé 2013 sur la période précédant la conception, p. 13

[8] Sondage Materna de Nestlé 2013 sur la période précédant la conception, p. 9

[9] Sondage Materna de Nestlé 2013 sur la période précédant la conception, p. 9

[10] Sondage Materna de Nestlé 2013 sur la période précédant la conception – Question révisée, pp. 7, 15 et 19

[11] http://www.cdc.gov/reproductivehealth/unintendedpregnancy/. Consulté le 4 nov. 2014, p. 2