Amélioration de notre performance environnementale

10 mai 2013
Par Claus Conzelmann, vice-président, Sécurité – Santé et développement environnemental durable

La chaîne de production alimentaire utilise une grande partie des ressources limitées de la planète, c'est la raison pour laquelle, à titre de premier fabricant de produits alimentaires et de boissons au monde, nous reconnaissons que notre position comporte des responsabilités de même qu'elle offre des possibilités.

Chez Nestlé, notre objectif est de fabriquer des produits qui non seulement sont plus sains et plus savoureux, mais également meilleurs pour l'environnement. C'est un défi que nous abordons en examinant chaque étape de la production, de la ferme à la fourchette, et en ciblant les secteurs à améliorer.

Nous avons déjà réalisé d'importants progrès, en nous concentrant principalement sur nos propres opérations directes. Depuis 2002, nous avons diminué de moitié notre prise d'eau et nos émissions de gaz à effet de serre (GES) par tonne de produit.

Tout cela a été possible grâce à des objectifs d'amélioration continue concrets que nous nous sommes fixés depuis les 10 dernières années et pour lesquels nous avons engagé notre responsabilité.

Nous avons adopté de nouvelles technologies, comme l'utilisation de marc de café en tant que source d'énergie non polluante et renouvelable, et un système de filtration perfectionné pour recycler l'eau dans nos usines, en particulier dans les régions où l'eau se fait rare.

Se tourner vers des énergies plus propres

Les changements climatiques peuvent exacerber les défis environnementaux (comme l'accès à l'eau potable) qui, à leur tour, ont une incidence directe sur l'accès à long terme aux matières premières avec lesquelles nous fabriquons nos produits.

Au Mexique, nous avons établi un accord avec une entreprise d'énergie éolienne avec comme résultat que 85 % de la consommation totale d'électricité de nos usines est maintenant fournie par l'éolien. Nos estimations démontrent que ceci va entrainer une réduction émissions de gaz à effet de serre équivalente au retrait de 39 000 de petites voitures de la route par an.

En France, dans nos usines situées à Challerange, à Rosières et à Herta St Pol, des chaudières à copeaux de bois, dont les copeaux proviennent de forêts certifiées, ont été installées. La chaudière à bois produit 96 % de l'énergie nécessaire à l'usine de Chellerange, ce qui équivaut à une économie de 8 000 tonnes de CO2 par année.

Au total, les trois chaudières vont contribuer à réduire du quart les émissions annuelles de CO2de la France.

Une distribution plus judicieuse

Chaque jour, plus de 125 000 tonnes de produits Nestlé sont transportées vers les consommateurs à partir de nos usines et de nos centres de distribution.

Nous avons découvert qu'une meilleure planification de route et une évolution vers différents modes de transport peuvent avoir des répercussions positives sur les émissions de gaz à effet de serre, le bruit et la congestion routière.

L'an dernier, en Pologne, nous avons réussi à réduire les émissions de GES par cinq en déménageant un de nos centres de distribution. Nous avons également diminué les coûts de distribution d'un quart et retranché 60 km de chaque trajet de livraison national.

En 2011, dans toute l'Europe, nous avons sommes arrivés à des réductions de plus de 5 000 tonnes d'émissions de CO2 en passant du transport routier de longue distance au transport ferroviaire ou au transport maritime à courte distance.

Le perfectionnement de l'emballage

Au Royaume-Uni, nous envisageons de diminuer de moitié les camions utilisés pour la distribution de Nescafé en instaurant de nouvelles cartouches de recharge de café plus légères.

Les nouvelles cartouches sont fabriquées à partir d'un assemblage de papier d'aluminium et de film plastique. C'est plus d'un tiers de moins de matériaux d'emballage qu'auparavant, mais la quantité de café demeure la même.

Ce qui signifie que nous pouvons doubler le volume des cartouches de café sur une palette, tout en diminuant la quantité de camions utilisés et en réduisant de plus du tiers les émissions de GES dans la distribution de produits.

La fabrication des nouvelles cartouches de recharge nécessite moins d'eau et d'énergie que pour la fabrication des précédentes. Leur format compact simplifie leur entreposage sur les tablettes pour les détaillants et permet aux consommateurs de les transporter et de les ranger plus facilement chez eux.

Élimination du gaspillage

La réduction du gaspillage aide à la conservation des ressources naturelles. Depuis 2002, nous avons réduit notre quantité de déchets générés dans nos usines de près de la moitié par tonne de produit. L'an dernier, 39 de nos usines n'ont produit aucun déchet à éliminer.

Les usines confectionnent des sous-produits à partir du processus de fabrication pour l'utilisation dans l'alimentation du bétail, pour la fabrication de compost ou pour la production de biogaz. Les résidus de métal, de plastique, de papier, de boîtes et de carton sont traités par nos entrepreneurs et sont transformés en matières premières pour servir à de nouveaux usages.

Plus haut dans la chaîne de valeur, nous offrons de la formation aux producteurs afin qu'ils améliorent la qualité de leur culture et de leur entreposage dans le but de réduire les pertes de nourriture pendant les activités agricoles et celles consécutives à la récolte, en plus de favoriser de meilleures pratiques agricoles en général.

Aide aux consommateurs

Par la même occasion, nous aidons les consommateurs à réduire leur propre empreinte environnementale, par exemple, par une diminution de la quantité de nourriture jetée, et ce, en offrant un choix entre différents formats de portions, et en proposant des guides simples pour les portions et des modes d'emploi pour la préparation.

Saviez-vous, par exemple, que faire bouillir de l'eau pour une tasse de Nescafé représente l'étape qui requiert le plus d'énergie dans toute la chaîne de valeur?

Beaucoup de gens ont tendance à faire bouillir l'eau plus qu'il n'est nécessaire. Cela semble négligeable lorsqu'il s'agit d'un acte individuel, mais si les 5 500 personnes qui préparent une tasse de Nescafé chaque seconde utilisaient la quantité adéquate d'eau, l'énergie économisée représenterait plus que celle utilisée par l'ensemble de nos 27 usines Nescafé.

Les analyses que nous avons menées concernant le cycle de vie des produits démontrent que grâce à l'efficacité de nos machines à café industrielles de haute technologie, la production d'une tasse de Nescafé n'utilise que la moitié des ressources totales nécessaires à la production d'une tasse de café filtre.

Notre engagement

Bien que nous ayons réalisé beaucoup de choses pour améliorer la performance environnementale des produits, il y a toujours davantage à faire.

C'est la raison pour laquelle nous faisons part publiquement pour la première fois d'une série d'engagements envers la société et pour le développement environnemental durable que nous voulons avoir réalisé d'ici 2020 ou avant.

Alors que nous croyons que tous les secteurs de la société doivent assumer la responsabilité de l'environnement, notre politique d'entreprise de développement environnemental durable reflète notre détermination de jouer un rôle clé dans notre sphère d'influence. Nous cherchons à ce que nos produits ne soient pas seulement plus savoureux et plus sains, mais également meilleurs pour l'environnement tout au long de leur chaîne de valeur.

En fabriquant nos produits plus durables du point de vue de l'environnement, nous donnons aux consommateurs une raison de plus pour les préférer. Mais ce qui importe surtout, c'est qu'il s'agit de la bonne chose à faire.